samedi 21 juillet 2012

Accueil > Les rubriques > Société > Ronds-points et talus

Ronds-points et talus

Notes pour un travail sur les surfaces et points de vues dans les territoires du Golfe de Fos 2011

, Christophe Galatry

PNGIl y a trois ans j’ai souhaité amorcer un projet photographique appréhendant des zones géographiques complexes que sont les territoires autour du Golfe de Fos. Mon précédent travail sur l’île du Frioul s’était confronté à la matière de l’île : la blancheur violente de sa surface fait d’un rocher calcaire réfléchissant.

JPEG - 51.7 ko

Sur ces territoires autour du Golfe plus vastes que la surface de Paris, la question de la matière faisant paysage est apparue plus complexe en même temps que directement liée au système économique en place et aux circulations induites par ces réalités économiques et industrielles.
Là au contraire matière noire et absorbante, délaissée et façonnée, barrières artificielles et garde-fou mortifère…

Ronds-points et talus

La matière grise des talus du bord du Golfe de Fos, on l’ignore, avec elle, c’est l’indifférence. Elle rayonne noire. Elle absorbe, notamment dans ces giratoires aux directions plus ou moins probables, la conscience d’être aux confins des croisements…Chine / Nord-est.
Cette matière sait dévier en toute discrétion, trop poussière qu’elle est dans cet infini du Golfe. Talus amassés par les hommes, dessinés et repoussés autour des giratoires, voici une pensée pour eux, à eux qui jamais ne s’é-lè-ve-ront.

Série n°1

Ici les routes sont remblayées, abandonnées, vouées à disparaître lentement aux bords d’autres routes. On ne les détruit pas, on les laisse se fissurer, se creuser à l’abri de tas gris faits de concassage. C’est une sensation de nécrose qui s’impose (à l’image). La lumière, le climat, les marais à côté portent cet état.

JPEG - 38.3 ko
JPEG - 35.9 ko
JPEG - 46.9 ko
JPEG - 26.1 ko

Série n°2

En avançant d’un peu plus près je ressens l’extrême poids de ces tas dont on souhaite finalement bousculer l’ordonnance. Je rétablis l’état d’apesanteur afin d’en déconstruire la vision.

JPEG - 67.3 ko
JPEG - 63.1 ko
JPEG - 56.2 ko
JPEG - 61.6 ko

Série n°3

L’horizon dans le paysage est ici définitivement écarté au profit de la capacité pour ces talus, à réfléchir. L’extraction de l’extraction. Pour moi c’est l’exact inversion du Frioul.

JPEG - 23.8 ko
JPEG - 31.1 ko
JPEG - 54.8 ko

Photographies exposées en projection en 2011 à l’Espace Art-cade Marseille