samedi 26 octobre 2013

Accueil > Les rubriques > Société > Red road never ends

Red road never ends

decembre 1990

, Pol Lujan

Le massacre des Indiens d’Amérique n’est plus un secret... Pourtant, sait-on que le dernier affrontement entre Indiens Sioux (de leur vrai nom "Lakota") et l’Armée américaine remonte à l’hiver 1890 ? Il s’agissait de la "Bataille de Wounded Knee".

Wounded Knee, Sud Dakota.

Les Lakota l’appellent le "Massacre de Wounded Knee". En décembre 1890, quelques jours après l’assassinat de Sitting Bull, le vieux chef Big Foot, malade, tente de sauver un groupe de vieux et d’enfants, en prenant la route du Sud. Ils sont rattrapés et désarmés par la 7e Cavalerie, au soir du 28 décembre. Le lendemain, un coup de feu part et c’est le massacre : 300 Lakota sont tués et jetés, pêle-mêle, dans une fosse commune. Les Lakota n’ont jamais pardonné cette ignominie. Cent ans plus tard, en décembre 1990, une poignée de Lakota décident de suivre la route de leurs anciens... Par - 35°c, ils marchent vers leur passé, vers Wounded Knee. Parmi eux, les petits-fils de Sitting Bull, assassiné, et de Big Foot, tué au combat ; mais aussi un jeune garçon de 9 ans : Josh Guerrero, qui accomplit sur son poney les 250 km de la Chevauchée.
L’histoire de ce film débute en août 1990, à Briançon dans les Hautes Alpes. Un festival itinérant, Indiens d’Amériques, annonce la commémoration des 100 ans du massacre de 300 personnes à Wounded Knee, Sud Dakota en Décembre 1890.

Film

JPEG

Voir en ligne : Les autres vidéos de Pol Lujan

Réalisation : ©Pol Lujan
Montage son : Renaud Michel