OVNI

une création TK-21

mardi 3 janvier 2017

Dé-Croire, performance

Pour ouvrir et clore notre mois de l’OVNI Dé-Croire, nous avons organisé des performances.
En voici les restitutions sous deux points de vues artistiques différents.

par Jean-Louis Poitevin et Martial Verdier

en savoir plus

mardi 3 janvier 2017

OVNI

Il a débarqué,
Intempestif
Un coup de tonnerre, de foudre
Comme la foudre qui nous conduit à la sidération, l’ovni rend, dans un premier temps, muet.
Puis il libère le discours.

par Martial Verdier , Virginie Rochetti et Xavier Pinon

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #1

Les liens entre les différents modes de représentation sont évidents. Pourtant le passage de l’un à l’autre ne l’est pas. Comment, par exemple, passer de la peinture et du dessin à la photo, et plus avant, de l’image accrochée au mur à l’installation en passant par la performance ?

par Hélène Tyrtoff , Martial Verdier , Martine Catois et Sylvain Paris

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #2

Deux adeptes d’une photographie en noir et blanc dont nous avons évoqué à maintes reprises le travail dans TK-21 LaRevue reviennent avec des images inédites dans lesquelles nous sommes invités, nous les humains de ce début de millénaire, à faire face à ce qui, de nous, constitue sans doute un portrait sans concession.
Dans ce texte, Jean Francis Fernandès s’exprime aussi avec simplicité et puissance sur ce qui constitue l’essence de son approche photographique. Pol Lujan, lui, nous propose une méditation sur ce qui constitue le cœur de nos préoccupation les plus évidentes et les plus obscures. À travers un extrait d’un texte de Jean Lacroix, il nous implique dans la confrontation avec nous-même en tant que supports et sujets de nos croyances.

par Jean-Francis Fernandès et Pol Lujan

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #3

Xavier Pinon et Yannick Vigouroux sont présent dans TK-21 LaRevue, avec leurs articles ils évoquent, à partir de cet élan créateur inspiré par le projet OVNI, ce qui en constitue l’enjeu : le jeu incessant et incertain entre les apparitions d’une réalité fragile et les évidences décalées produites par les images.

par Xavier Pinon et Yannick Vigouroux

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #4

Entre fascination non dissimulée en particulier pour les espaces urbains chez Jean-Guy Lathuilière et, ici, concentration exponentielle du regard sur la puissance d’enfermement avec respiration supposée possible chez Hervé Bernard, ce sont les bords mêmes de nos angoisses et de nos désirs secrets que nous parcourons ici, d’un œil d’autant plus distant qu’il ne nous semble pas avoir affaire à la forme dure de nos passions mais plutôt à une image presque insouciante. Chacun de ces deux photographes livre à sa manière un aperçu textuel sur ses "intentions" !

par Hervé Bernard et Jean-Guy Lathuilière

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire #5

Artiste aux multiples pratiques, Virginie Rochetti déploie pour OVNI des photographies où la lumière se fait ombre et où les ombres jouent avec l’oubli. Elle précise dans un texte inspiré l’impact que peuvent avoir les images sur notre perception.
Olivier Perrot tente de catapulter l’ombre au-delà de la lumière pour qu’elle devienne le support d’un rêve établissant les limites d’un royaume des ombres. Photographie et photogramme s’affirment ici comme les vecteurs consanguins d’une approche inverse de l’image. Il laisse à Nicolas Roméas le soin d’évoquer plus en détail son travail.

par Olivier Perrot et Virginie Rochetti

en savoir plus

dimanche 30 octobre 2016

Dé-Croire : une conclusion

Dans ces deux courts texte Jean-Louis Poitevin émet un double message. Le premier vers la terre où la création semble prise dans la boucle rétroactive d’une dénonciation permanente d’impossibilités fictives, et un autre vers la terre encore en prenant non le point de vue du cosmos mais celui de l’envol. Ce qui conduit à constater combien même si l’on se projette dans des conditions d’ouverture, l’exfiltration hors des zones de combat semble extrêmement difficile.

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

samedi 1er octobre 2016

OVNI

Mémoires en constructions sur fond de balayage intempestif des souvenirs, envies chroniques de transformation se muant en voyages mentaux, dépiction d’un réel devenu source de rêverie infinie, extrapolations plastiques d’anamorphoses psychiques, OVNI s’offre aux dents gigantesques et acérées que cultivent les hommes dans les villes qui ne suffisent pas pour mâcher ce qui s’avance, recule, s’éloigne à chaque pas.
OVNI est un voyage où le temps s’avance pour ce qu’il est : un voyage immobile dans les replis d’un cerveau cosmique.

par La rédaction et Martial Verdier

en savoir plus