Livres en écriture

mardi 24 janvier 2017

Séoul, Playstation mélancolique

Un photographe de presse, habitué des zones de guerre, est invité à venir en Corée, pour réaliser une série de photos de mode. Malgré lui, il va être entraîné dans une aventure qui le conduit à tenter de récupérer des œuvres d’art volées. Mais c’est la ville, Séoul, qui le happe...

par Jean-Louis Poitevin

en savoir plus

mardi 27 mai 2014

Vice Versa- V

Peu à peu chacun se livre. L’histoire devient plus intime au regard de l’image reçue. Nous savons que cette correspondance va prendre fin. Il n’y a point de nostalgie pour chacun de nous, juste l’envie de continuer à partager. Nous clôturons ce dernier épisode, mais sachez que nous avons décidé de poursuivre cet échange. Nous espérons que vous avez pris du plaisir à nous suivre, et vous avoir donné, peut-être, l’envie d’écrire et de photographier ?... et de lire, bientôt, la suite de notre correspondance artistique.

par Sandra Fastré et Yannick Vigouroux

en savoir plus

lundi 28 avril 2014

Le champ démocratique

“ jardinier de l’impossible” travaille au sein d’une œuvre d’art qui pilote la société. Avec cette nouvelle, premier épisode d’une saga fantastique, l’auteur prépare le terrain, se faisant à l’illusion que pour quelques décennies encore, l’État et les consciences ne devraient pas permettre - et peut-être pour notre plus grand bien -de laisser l’art envahir la société. Le support de l’écriture invite, contrairement à F. , à ne pas prendre ses rêves pour des réalités.

par Philippe Soussan

en savoir plus

lundi 28 avril 2014

Vice Versa- IV

Le rendez-vous était devenu incontournable. Nous avions pris goût à raconter une histoire pour chaque nouvelle image. Il se mêlait surprise, découverte et imagination. Voici le quatrième épisode de cette correspondance qui bâtissait progressivement notre amitié.

par Sandra Fastré et Yannick Vigouroux

en savoir plus

lundi 24 mars 2014

Vice Versa- III

Le temps a altéré les couleurs de ces images, rangées dans un album que j’avais soigneusement organisé. Tour à tour nous prenions la pose.

par Sandra Fastré et Yannick Vigouroux

en savoir plus

mardi 25 février 2014

Vice versa – II

Deux âmes se parlent et se découvrent pour les six premiers jours de correspondance.
Timides ou assurées, elles évoquent leurs émotions. Elles partagent l’univers de chacun et le jeu de création des histoires commence à prendre forme.

par Sandra Fastré et Yannick Vigouroux

en savoir plus

lundi 20 janvier 2014

Vice versa – I

Deux récits littéraires et photographiques qui ne font qu’un : images et textes sont autant de matrices d’errances partagées. Comme des échos flottants, ils sont nés d’échanges entre deux univers qui se répondent sans jamais se citer, en décalé et en pente douce vers la fin de l’été 2013 et le sud-ouest de la France.

par Sandra Fastré et Yannick Vigouroux

en savoir plus

dimanche 20 novembre 2011

Lettre au tyran

La rédaction de TK-21 LaRevue a reçu un texte d’une auteure inconnue et a décidé de le publier en plusieurs livraisons. Dans cette lettre d’introduction, Laure Reveroff s’adresse directement au tyran. Cette lettre est un préambule à une réflexion plus large sur les formes contemporaines de la tyrannie, réflexion qu’elle développe dans la suite de son ouvrage. TK-21 LaRevue a accepté ce texte en particulier parce qu’il se situe dans la droite ligne du travail que le séminaire entend conduire cette année sur les relations qui existent entre images et politique.

par Laure Reveroff

en savoir plus

samedi 19 novembre 2011

I. & II. Du mensonge absolu

La rédaction de TK-21 La revue a reçu un texte d’une jeune auteure et a décidé de le publier en plusieurs livraisons. Laure Reveroff voit en effet se profiler la tyrannie là où, pense-t-on, règne la démocratie. La servitude volontaire est devenue un aveuglement radical. Le mensonge lié à la raison d’état semble laisser la place à un mensonge "absolu". Ce dispositif informationnel et psychique permet de transformer la planète en un vaste laboratoire où se mènent en permanence des expériences dignes des pires époques de l’histoire dont nous ne semblons voir que les aspects rieurs et anodins.

par Laure Reveroff

en savoir plus


|