dimanche 20 décembre 2015

Accueil > Les rubriques > Appareil > La fée des pétales

La fée des pétales

Sculpture de Louise Frydman — 2015

, Louise Frydman

Comme une pluie de pétales, l’œuvre de Louise Frydman s’étend dans le ciel de façon aussi monumentale que légère.

vidéo de Gaspard Frydman

C’est l’expérience d’un émerveillement contemplatif que l’artiste plasticienne nous offre à travers son installation dont les formes nous renvoient au monde végétal, principale source de son inspiration.

Lorsque la Galerie Zeuxis lui commande une œuvre pour investir la cour de l’Hôtel de Croisilles, hôtel particulier à quelques pas de la Place des Vosges et du Musée Picasso, dans le Marais, c’est l’occasion d’occuper un espace à ciel ouvert en plein cœur de Paris.

C’est à Mazille, joli village près de Cluny, que Louise Frydman travaille, dans l’atelier du céramiste Jean-François Reboul. L’alliance du savoir faire de Jean-François et de la créativité de Louise apporte une dimension d’envergure à ce projet.

Ils façonnent 1 300 pièces en faïence, les enveloppent d’un blanc poudreux, certaines sont travaillées à la feuille de cuivre doré. Elles sont assemblées sur neuf longueurs de 17 m, au sol, dans une grange. Le mobile est transporté et installé pour le vernissage, le 10 septembre 2015.

La Fée des Pétales continue de danser dans les airs, chantante ou silencieuse, au gré du vent.

Voir en ligne : http://louise-frydman.com

La sculpture est visible à l’Hôtel de Croisilles tous les jours, excepté le dimanche et les jours fériés au 12, rue du Parc Royal dans le 3e arrondissement.

Longueur : 17 m, Hauteur : 6 m, Profondeur : 4 m
Faïence — Acrylique mat — Feuilles de cuivre — Fils inox

Réalisation technique : Jean-François Reboul & Louise Frydman

JPEG - 94.7 ko