Isabelle Mullet


Envoyer un message

dimanche 30 juin 2013

Vertige et tourbillons

La Marquise :
« voilà l’univers si grand que je m’y perds, je ne sais plus où je suis, je ne suis plus rien » ;
Le philosophe :
« Et moi (…), cela me met à mon aise (…), il me semble que je respire avec plus de liberté » [1]

par Isabelle Mullet

en savoir plus