samedi 27 juin 2015

Accueil > Les rubriques > Villes > Entretien avec Gilles Clément — II/II

Entretien avec Gilles Clément — II/II

paysage et perspective

, Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

Le concept de jardin en mouvement s’inspire de la friche : un terrain non entretenu est rapidement colonisé par de nombreuses plantes. Cette dynamique naturelle complexe, reposant sur de multiples interactions, peut être mise à profit pour composer un espace en perpétuelle évolution. Le jardinier tente d’infléchir « les énergies en présence — croissances, luttes, déplacements, échanges » pour « les tourner à son meilleur usage sans en altérer la richesse », et sa devise devient : « Faire le plus possible avec, le moins possible contre. »

« C’est très difficile de retraduire par le dessin ce que l’on ressent dans un paysage avec la perception de la perspective. On va réduire et on va interpréter. »