Gérard Gartner

dimanche 20 décembre 2015

Le geste majeur de la destruction

Au cours de l’année 2015, lors de sa dernière exposition personnelle à Berlin, Gérard Gartner a annoncé qu’il allait détruire l’ensemble de son œuvre à Douarnenez en janvier 2016. Auparavant comme en une tournée d’adieu il a procédé à quelques destructions d’œuvres, moments publics vécus comme autant de plongées dans le geste même de la destruction. Il présente ici sa motivation et explicite la conception philosophique qui la porte. Les images ont été réalisées lors de la seconde destruction parisienne qui s’est tenue à la Galerie de Marie-Victoire Poliakoff le 7 décembre 2015.

par Gérard Gartner , Hervé Bernard et Jean-Louis Poitevin

en savoir plus