lundi 28 mars 2016

Accueil > Les rubriques > Société > Émergences

Émergences

, Alain Nahum et Hervé Bernard

Sac de pierres, vestiges d’une humanité saccagée dont les traces se réduisent à des mouchoirs en papier et des voiles asexuées et sans âge.
Chaos d’une mise à sac, mise en sac dans une tentative de dissimulation.

Figuration de l’infigurable fragilité par des déchets.
Figuration impossible d’un instant suspendu au cours d’un voyage méconnu.
Obligation de voir ce que nous ne pouvons voir. Sans une abstraction du réel.
Impossibles traces qui ne sont pas là que pour voir ce qui se joue à la frontière de chez nous.

JPEG - 223.5 ko
Les Voyageurs, extrait de la série Voiles

Fil rouge d’une colère provoquée, traces inventées pour mieux dire le réel de la disparition de l’autre.
Messages impossibles, invisibles reflets d’une reconnaissance de l’autre.

Cette mise à sac des liens ne laisse plus, au mieux, la place qu’à la détestation de l’autre.

JPEG - 73.2 ko
Le Repos

Fil ténu d’une tentative de brèches dans le Réel pour une apparition de la Réalité résiduelle lors d’une course en sac, intrépide voyage.

JPEG - 106.1 ko
Le Spaghetti rouge
Série Lien Rouge

« Émergences », exposition des photographies d’Alain Nahum à la Halle Saint Pierre, Paris, du 25 mars au 30 avril 2016

à propos d’Alain Nahum dans TK-21 La Revue, extraits :
TRANSPARENCES MASQUÉES
extrait du livre « Émergences, Regards sur la Ville »

LE FIL ROUGE D’ALAIN NAHUM 1 et 2
Avec Jean-Louis Poitevin